Seine et Marne


On retrouve sur la carte de Cassini, le village de Montolivet sous le nom de Mont Olivet.
Le mont en question est plutôt une douce colline bien exposée au soleil et propice autrefois à la culture du raisin comme on la pratiquait il y a bien longtemps. Par ailleurs Mont en Gaulois se disait "Berg" et en latin signifiait "Colline boisée". Ce raisin aux grains allongés s’appelait Olivette. Par contraction fut appelé le Mont Ollivet (en 1623) qui devint Mont Olivet puis enfin Montolivet. Il semblerait qu’en 1407 notre village se nommait "Montaillevert", selon A.Dauzat : Mont du Germain Aglebert. Il est certain que le village remonte à la Gaule celtique et du peuple Meldes.

JPEG - 97.1 ko

A l’heure actuelle, le village comporte neuf hameaux. Au XIII siècle il est fait mention de certains d’entre eux dans l’ouvrage "Inventaires -Sommaires des Archives départementales antérieures à 1790" publié par Ordre de Son Excellence M.Le Comte de Persigny".

JPEG - 36.1 ko

Le Comte d’Allonville (1702-1811) cité dans ce document était surnommé "le balafré". Armand Jean d’Allonville était un membre de la famille d’Allonville, de la branche d’Oysonville-Arnancourt, du nom de leurs fiefs successifs dans la Beauce, puis en Champagne. Il était l’un des fils du marquis Edmé d’Allonville.

PNG - 132.3 ko

On retrouve des traces de la famille d’Allonville en 1190 avec Albéric d’Allonville qui fut un croisé célèbre. Le hameau de Thiercelieux était, on le sait, une place forte des templiers. De l’immense forteresse, il ne subsiste plus que la chapelle devenue habitation.

Vous pourrez retrouver dans le site des informations sur l’Église de Montolivet et sur la tombe du chevalier